744 lectures

Pensée et Action

La parole Egyptienne du pharaon dit : « Que ceci soit écrit et accompli ! » On pourrait se demander : pourquoi préciser « et accompli » ? Eh bien, peut-être parce que tout ce qui est écrit, ou dit, ou pensé n’est pas forcément accompli… Or, nous vivons dans un monde concret et tout ce qui n’est pas vécu concrètement ne nous apporte aucune leçon véritable…

Très simplement, nous avons :

  • Penser sans Agir : nous sommes alors dans de l’intellectualisme, de la spéculation gratuite, qui n’aboutit pas à du concret. (Je fais le plan d’une maison mais je ne la construis pas.)
  • Agir sans Penser : notre action est alors désordonnée, instinctive. C’est ainsi que l’on commet des erreurs, très longues à réparer. (Je construis une maison sans plan, qui risque fortement de s’écrouler.)
  • Agir et Penser : La réflexion suit l’action, c’est une inversion. (Je construis une maison et je dessine le plan après !)
  • Penser et Agir : l’action découle d’une réflexion et concrétise cette réflexion. Ceci n’empêche pas les erreurs, bien sûr, mais nous prenons la responsabilité de nos actions et nous ne restons pas dans de la pure spéculation. (Je dessine un plan et je construis la maison d’après ce plan.)

Ce principe de Travail (analyse logique et simple de toutes les possibilités sur un sujet donné, afin de ne pas partir dans des idées gratuites) vient de la Philosophie et l’Esotérisme Pratique.

Qu’en penses-tu ?

Commentaires

1. Le jeudi 1 septembre 2016, 10h00 par Myriam

Bonjour à Tous,

Simple, efficace, un rappel à pratiquer sans modération, en effet dans "le meilleur des cas" la pensée précède l'action ce qui permet déjà, d'être en accord avec soi-même, ensuite le résultat parlera de lui même et nous invitera soit à apprécier ce concret soit à modifier la pensée initiale ;-) Bonne pensée à tous !

2. Le lundi 12 septembre 2016, 11h25 par Linus

Bonjour Myriam,

Oui, en effet on peut aller plus loin dans la réflexion comme tu le proposes.

Lorsqu'on Pense puis que l'on Agit, ce processus nous permet d'avoir un retour sur la qualité de notre pensée grâce au résultat de notre action.

Et c'est ainsi par ce va-et-vient permanent entre Pensée et Action que l'on affine à la fois nos Pensées et nos Actions (c'est un cercle vertueux permettant de se Rectifier peu à peu).

Pour continuer sur l'image de la maison: J'affine mon plan au fur et à mesure de la construction de ma maison.

Qu'en penses-tu?

Bonne journée

Linus

3. Le lundi 12 septembre 2016, 13h41 par Myriam

Bonjour Linus,

Tu as clairement exprimé et développer le commentaire précédent, ainsi "Pensées-Actions" crée l’Expérience, Expérience indispensable au développement de notre potentiel individuel.....Je, Tu, Il, etc.....deviens "Être Riche de l'Expérience" !

Bonne journée à Tous

4. Le mardi 20 septembre 2016, 16h11 par isabelle

Bonjour
Et l'intuition dans tout cela...?
faut il toujours analyser et agir ? cela n'est pas suffisant pour moi..
L'intuition est toujours juste, enfin c'est ma vérité...et je l'utilise. Grâce à elle, j'ai trouvé mon lieu de vie.

Bonne journée

5. Le mercredi 21 septembre 2016, 20h08 par djehouty

Bonsoir Isabelle et bienvenu sur le blog,

Je pense que l'intuition fait partie de la pensée, c'est une forme d'intelligence du cœur comme disaient les Égyptiens. Et cette intuition est nécessaire à la Réflexion pour ne pas mener des analyses froides et intellectualistes.

Cependant qu'est-ce qui te fait penser que l'intuition est toujours juste?

Bonne soirée

Djehouty

6. Le jeudi 29 septembre 2016, 13h29 par Malag22

Dans ce tableau très éclairant, nous pourrions aussi ajouter la dimension "Parler", entre "Penser" et "Agir". D'un "++" Penser et puis Agir, nous aurions un "+++", Penser, Parler et puis Agir.

La Parole, écrite ou verbale, n'est-elle pas le véhicule de la transmission finalement ?

Ainsi, Eliphas Levi nous dit qu’une Pensée féconde est transformée en Parole ; et que toute Parole féconde est transformé en Acte. Et, je pose la question, l'Acte fécond ne serait-il pas la valeur démontrée par l'Adepte (celui qui s'adapte), le Hiérophante (celui qui parle publiquement) ?

Quant à savoir si l'intuition est toujours juste, je dirais que non, sinon tout ne serait pas dans tout. Mais ça, c'est une pirouette.

Qui peut en effet prétendre à la Vérité ? Souvent, nous avons des "Opinions" c'est-à-dire de petites vérités qui sont valables à un moment donné et à un endroit donné.

Ce qui est juste, me semble-t-il, est ce qui me permet d'évoluer, et comme je peux apprendre de mes erreurs pour évoluer, le "mal" est donc juste en quelque sorte quand il est assimilé.

Ensuite, si nous devons nous prémunir des analyses froides et intellectualistes, il ne faut pas non plus confondre intellectualisme et paresse intellectuelle.

Dans un de ces ouvrages, JB distingue dans la Scolastique les longues phrases chargées d'habituer l'esprit à une tension préparatoire propice et les phrases courtes comme langage de conclusion après labourage.

Je pense donc qu'il y a d'un côté la méditation sèche, la métaphysique, la gym cerveau, le labourage. Cela demande un effort intellectuel qui nous permet de dépasser notre intelligence, notre mental (qui ment monumentalement) et d'ouvrir notre Conscience et notre Cœur.

De l'autre côté, il y a l'intuition qui est le résultat de cet ouverture. Ce sont les graines qui viennent se planter dans notre terre labourée.

C'est donner (méditation sèche) pour recevoir (intuition) finalement

Cependant, je pense qu'il ne faut pas se leurrer, c'est un peu comme grimper une montagne, tant que nous ne sommes pas au sommet pour atteindre une vision non obstruée, nous n'avons pas une intuition pure. Intuition ne veut pas dire Révélation.

Et puis une intuition, ce n'est pas une sucrerie. Elle doit aussi se digérer pour que les graines poussent effectivement dans la terre labourée. « Nécessité de reconstruire de vieilles figures pour mieux les détruire et aller au-delà » nous dit JB au sujet d'un message qui ne correspondait vraiment pas à son désir en face, parce qu'il ne pouvait pas dans l'Instant de son âge sur le Sentier en cette incarnation du moins, penser la chose comme cela, c'était trop luciférien pour lui.

Bref Méditation Sèche (Intelligence Active) et Intuition (Intelligence passive), c'est un peu comme les deux colonnes du portique que nous grimpons par des échanges continuels pour se construire une Intelligence à la fois positive et négative, une intelligence androgyne qui se niche dans le fronton.

Cette Intelligence Androgyne, c'est peut-être une définition de la Sagesse...

7. Le jeudi 29 septembre 2016, 18h31 par Linus

Bonjour Malag 22,

Oui, en effet, toutes nos pensées peuvent avoir un aspect positif et négatif, et par conséquent nos intuitions aussi.

Quant à la phrase que tu cites "Nécessité de reconstruire de vieilles Figures pour mieux les Détruire et Aller au-delà" c'est un certain Gerard.E qui l'a Soufflée à Jacques Breyer.

Content de te lire sur le blog, nous nous sommes rencontrés il y a quelques temps.

A bientôt

Linus

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet