543 lectures

Une Histoire Zen...

Une histoire Zen, Simple... à Méditer :

Nan-in, un Maître de la cérémonie du thé, reçut un jour la visite d’un professeur d’université qui désirait s’informer à propos du Zen. Pendant que Nan-In préparait silencieusement du thé, le professeur étalait à loisir ses propres vues philosophiques...

Lorsque le thé fut prêt, Nan-In se mit à verser le breuvage brûlant dans la tasse du visiteur, tout doucement. L’homme parlait toujours. Et Nan-In continua de verser le thé jusqu’à ce que la tasse déborde...

Alarmé en voyant le thé se répandre partout sur la table, ruinant la cérémonie du thé, le professeur s’exclama :

  • '' Mais la tasse est pleine !… Elle n’en contiendra pas plus ! ''

Tranquillement, Nan-In répondit :

  • '' Comme cette tasse, vous êtes rempli de vos propres opinions et spéculations. Comment pourrais-je vous montrer le Zen sans que vous ayez auparavant vidé votre tasse ? ''




Qu'en penses-tu ?

Commentaires

1. Le mercredi 1 février 2017, 19h05 par keji777

Bonjour Linus! Bonjour à tous!
Je trouve histoire très enrichissante. Le Maître en répondant au professeur d'université lui indique qu'il faut déjà commencer
par Nettoyer son Esprit avant de pouvoir l'Orienter vers le Zen. Toutes ces théories agitant l'Esprit ne sont que valeur non démontrée puisque le propre du Zen est justement de calmer l'Esprit et de l'appliquer ensuite par la Pratique. D'ailleurs, par son comportement le long de l'histoire, le Maître joue le rôle de "Dragon" par la Valeur Démontrée de son Travail sur le Zen.
Qu'en pensez-vous ?

2. Le jeudi 2 février 2017, 14h26 par Philippe

Bonjour,
Merci Linus pour cette histoire.
Je pense que la proposition de Nan-In correspond au Nettoyage dont parle Jacques Breyer mais à mon sens ce n'est pas de l'Esprit dont il s'agit mais plutôt du mental dans lequel j'ai accumulé tellement d'illusions et de contre-vérités depuis ma naissance, reçues d'autrui ou inventées par moi.
Par le Travail, il est possible de progresser dans ce Nettoyage en débusquant des Inversions, des confusions de Plans et des idées gratuites pour, selon le cas, les Rectifier ou s'en débarrasser.

Ceci me rappelle une phrase que j'ai vu attribuée à Saint-Exupéry; il y chantait peut-être la même chose :
"Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher."

A bientôt

3. Le samedi 4 février 2017, 20h57 par Myriam

Bonsoir à tous,
Voilà une bien jolie histoire, simple, efficace qui image bien le trop plein de nous même ....en effet lorsque nous pensons tout savoir nous ne pouvons rien apprendre et "sans eau fraîche qui se renouvelle, l'eau croupie" ;-)

Bonne soirée et bon week à tous

4. Le mercredi 8 février 2017, 00h03 par Linus

Bonsoir Philippe,

Sur quel raisonnement t'appuies-tu pour dire qu'il s'agit du mental plutôt que de l'Esprit?

Tu parles du Nettoyage qui consiste à se débarrasser ou à Rectifier? Comment choisis-tu entre les deux actions à mener?

A bientôt ;-)

Linus

5. Le mercredi 8 février 2017, 08h56 par djehouty

Bonjour Myriam et Keji,

Oui en effet, Myriam, l'eau croupit car "qui n'avance pas recule" :-)

Keji, que veux-tu dire quand tu écris: "Le Maître joue le rôle de Dragon"?

Bonne journée

Djehouty

6. Le mercredi 8 février 2017, 21h19 par keji777

Bonjour à tous, bonjour Djehouty!
Je voulais dire par là que comme le Maître donne l'exemple par sa façon d'être (Nan-In préparait "silencieusement" du thé/se mit à verser le breuvage brûlant dans la tasse du visiteur, tout "doucement"), il peut donc par Projection (ici en l'occurence de la Valeur Démontrée du Zen) pousser le professeur à prendre Conscience de ce qu'est vraiment le Zen (un savoir vivre, plus que des théories universitaires).
A bientôt!

7. Le vendredi 17 février 2017, 01h40 par Toto31

Bonsoir,

Une tentative,

Le plein et le vide sont une expression de la Dualité et le fruit de notre situation limitée. En effet, une fois que j'ai fini d'inspirer .... j'expire puisque mes poumons sont plein d'air. C'est analogue pour la tasse de thé, je pense. Sans oublier l'Unité de la maîtrise du service du Maître qui propose par l'exemple la Voie à la personne rencontrée.

Merci pour cette histoire Zen.

Belle nuit,
T

8. Le lundi 20 février 2017, 14h24 par Philippe

Bonjour Linus, merci pour tes questions.

Je suis allé trop vite.
Jacques Breyer parle de « nettoyer » la Route (et non le mental, même s'il est concerné par la question) conduisant à l'Arcane (cette Route étant Verticale, de Bas vers Haut)
En pratique, je pense que ça se traduit par un Travail Corps-Ame-Esprit (Verticalité en l'Homme), donc par sexe-coeur-tête (cf. les Trois Vœux)

Sans présenter l'analyse complète (que je n'ai pas encore achevée et que je crois Bon que chacun fasse pour lui), j'ai vu ceci qui peut faire partie du « nettoyage » :
- Tenir les instincts dans l'Equilibre.
- Dénicher les sensibleries (issues d'un cœur non Vertébré).
- Démasquer les idées gratuites (autant les idées sans fondement que celles insuffisamment mûries pour y découvrir les Pensées authentiques derrière elles).

Voici des exemples, à mon avis, d'idées gratuites :
- Idée sans fondement :
l'Homme peut se réincarner dans un animal.

- Inversion :
Le cerveau engendre l'Esprit. Rectification : le cerveau est le siège de l'Esprit.

- Confusion de Plan :
« La terre est le berceau de l’humanité, mais l’être humain ne peut pas y rester éternellement. » Konstantin Tsiolkovsky
Ici, je pense qu'il y a confusion entre le Plan physique de l'Homme (où la mère enfante vers l'extérieur) et celui de son Dieu, la Terre (c'est à dire Tout pour l'humanité et non son seul Berceau ; c'est en Elle qu'un Homme peut Retourner à l'Unité pour se Sauver et non en s'en séparant).

Sinon, je persiste à penser que l'Esprit n'est pas à « nettoyer » car bien qu'il soit à Forger, à mon sens c'est ce qui nous coupe de lui le problème et non lui-même (l'Esprit se Révèle à lui-même peu à peu).

Pour la question de se débarrasser ou Rectifier : Ce qui est inventé de toute pièce doit être purgé et les pensées erronées ou les actions insuffisamment pensées dans l'Equilibre doivent être Rectifiées.
Pour en juger, c'est au cas par cas, par le Travail, l'expérience et la confrontation Fraternelle que tout s'Ajuste au fil du temps :) .

A bientôt,
Philippe

9. Le mercredi 22 février 2017, 20h03 par Linus

Bonsoir Philippe,

Que veux-tu dire quand tu dis "L'Esprit se Révèle à lui-même"?

J'ajouterais que tout s'Ajuste avec le temps... dans le meilleur des cas... Bien sûr, le Travail et l'Expérience sont fondamentaux... Et pour que la confrontation Fraternelle soit Valable, il est nécessaire que dans un échange entre Frères/Soeurs, un ou plusieurs Frères/Soeurs soient Lucides et puissent authentiquement jouer le rôle de Dragon... sinon on dérive inexorablement dans un "patronage" ténébreux, agréable ou désagréable... mais en tous les cas stérile...

Bonne soirée

Linus

10. Le dimanche 26 février 2017, 20h20 par Philippe

Bonsoir Linus,
Si l'Esprit de l'Homme est son Etat supérieur individuel de Conscience, en appuyant son Travail sur celui-ci (et s'il est Juste), il Elève encore davantage cet Etat de Conscience. C'est donc bien par l'Esprit que l'Homme Approfondit l'Esprit. (Jacques Breyer disait qu'il fallait capter la Lumière pour avancer avec elle dans la Lumière)
Je suis d'accord avec toi de la nécessité d'un Frère/Soeur Lucide pour une Confrontation Valable. « ceux susceptibles de Savoir en menant leur Combat» ne le peuvent généralement en vérité qu'au contact de « ceux qui Savent ». C'est aussi vrai pour les écrits qui sont trop souvent des produits d'ignorants.
Toute la difficulté est que si on ne Sait pas, on ne peut pas juger de quelqu'un s'il Sait ou non… Néanmoins en ayant médité le testamentum et les Convictions de Jacques Breyer, j'y ai trouvé de beaux garde-fous pour essayer de ne plus avaler n'importe quoi!
Du reste, cela ne fait-il pas partie du chemin que d'avoir à se déjouer des faux maîtres?
A bientôt :)
Philippe

11. Le mercredi 1 mars 2017, 11h43 par Linus

Bonjour Philippe,

Il faut beaucoup de temps pour pouvoir dire que l'on Travaille sur son Esprit, car les Voiles de l'illusion sont très nombreux, et l'on pense et médite très souvent à travers eux sans s'en rendre compte...

Pour le faux maître, oui, bien sûr, puisque nous allons des Ténèbres à la Lumière...

Quels sont les garde-fous dont tu parles?

Bonne journée

Linus

12. Le lundi 13 mars 2017, 14h35 par Philippe

Bonjour Linus,
Je suis bien d’accord avec toi. En me posant la question : Est-ce que je Travaille sur mon Esprit ? J’ai répondu : je ne sais pas. C’est a priori la preuve que non… sinon je le saurais ! :)

Je pensais que le « désir que la Lumière se fasse » était le fait de l’Esprit en soi et qu’en suivant ce désir, le Travail de nettoyage le faisait se Révéler à lui-même peu à peu.

Mais alors quand je Travaille, c’est sur quoi ?
Mon but est justement de me débarrasser de mes illusions. Or « l’Âme se gagne par l’Esprit... » dit Jacques Breyer, donc il faut bien que l’Esprit intervienne sinon ce sont de nouvelles illusions qui s’ajoutent.
Alors certes, penser et méditer au travers de nos illusions rend difficile de déboucher sur quelque chose de juste. Mais d’une part on ne peut pas échapper à cette réalité de départ (illusions) et d’autre part c’est quand même possible d’Avancer (sinon tout ne serait pas dans tout).
Néanmoins en toute logique c’est peu probable (surtout au début) et je pense que c’est pourquoi les textes sacrés et la transmission orale (apportés par des Hommes Lucides) représentent une aide déterminante pour espérer s’en sortir.
C’est peut-être alors seulement que l’Homme, étant enfin Libre, peut vraiment Travailler sur son Esprit.

Les gardes-fou :
- testamentum
- Si la Race humaine est d’abord Une, il convient donc de rejeter toute discrimination qui voudrait écarter quiconque de la communauté des Hommes. La tolérance est fondamentale.
- Si elle est physiquement Deux, l’homme et la femme sont peut-être égaux, mais pas identiques au Plan physique où il faut être aveugle pour ne pas voir les différences ou abusé par des idées partisanes pour avoir la mauvaise foi de ne pas l’admettre. Il y a à la fois opposition et complémentarité entre l’homme et la femme. Donc tolérance encore. (voir billet sur le Couple)
- Si elle est spirituellement Trois, on peut tenter de se situer pour pouvoir ajuster l’interaction avec autrui dans un esprit de partage pour que chacun progresse (ou pas) selon ses possibilités et sa volonté. Humilité donc et tolérance toujours.

- Convictions
- « Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas... »
Il y a donc Analogie entre le Haut et le Bas mais précisément parce que Le Haut engendre le Bas, ce qui traduit une Hiérarchie également. De là, par exemple, on ne peut plus se laisser croire à une source de vie issue du chaos ou du néant. Tout a une Source qui détient donc en Potentiel ce qu’elle engendre.
- « Tout est dans Tout », mais avec ordonnance précise Jacques Breyer.
J’y vois la Loi d’Equilibre, sans oublier l’aspect Hiérarchique qui précisément maintient cet Equilibre (ordonnance).
Ici, je peux reprendre l’exemple dont je parlais avant : l’Homme ne peut se Réincarner en animal car l’Esprit humain ne vient pas du même Plan que ce qui donne vie à un animal (Tout n’est pas dans n’importe quoi).
D’autre part à chaque affirmation polarisée, en général on peut objecter son contraire par beauceant. Ex : La vie est un long fleuve tranquille. (→ ou pas!)
- « Celui qui Sait, n’enseigne pas ; et celui qui ne Sait pas, enseigne. »
Ceci permet de se garder des propos de personnes dogmatiques et en restant vigilent avec les 2 convictions vues avant, on peut souvent les démasquer (sans juger mais sans en être victime non plus).
En revanche les propositions de réflexions comme celles de Jacques Breyer ou dans les billets de ce blog (jusqu'ici ^^ car ça peut toujours mal tourner) me semblent profitables pour se libérer de nos illusions et élever notre conscience.

A bientôt,
Philippe

13. Le jeudi 16 mars 2017, 12h05 par Métis

Bonjour Philippe,

Que veux-tu dire lorsque tu écris: "Tout a une Source qui détient donc en Potentiel ce qu’elle engendre"

Bonne journée et au plaisir de te lire

Métis

14. Le mercredi 22 mars 2017, 21h30 par ange

Bonjour à tous
Cette histoire me fait penser à une des convictions de Jacques Breyer
" Celui qui Sait, n'enseigne pas; et celui qui ne Sait pas, enseigne " Lao-Tseu
A bientôt

15. Le jeudi 23 mars 2017, 10h52 par Philippe

Bonjour Métis,
Merci pour ta question.

Après réflexion, je ne vois pas comment justifier cette affirmation sans recourir à des abstractions.
En revanche pour la dénoncer, il suffirait d’un contre exemple, mais je n’en ai pas trouvé (si vous en avez, je suis preneur ! ^^)

Donc:
Tout a une source… oui, mis à part Dieu qui, sinon, ne serait pas Absolu ! J’avais oublié ce « détail ».
Mais alors, je l’ai trouvé le contre exemple ! Eh bien, non, c’est seulement une exception : la Cause Première. :)

Et Dieu étant Absolu, il ne peut justement faire la Création qu’à partir de lui-même et en lui-même. Il détient donc la Faculté de la faire. (Faculté qu'il transmet bien sûr également)
De là ensuite, à mon sens, à tous les étages de la Création, ceci sera une Loi (de cause à effet).

La Valeur Démontrée en découle. C’est quand il y a accomplissement que la preuve est faite de la possibilité d’accomplir. Sinon cette possibilité a beau être là, elle reste en germe et c’est, en pratique, comme si elle n’y était pas.

Pour rapprocher ce détour de l’histoire Zen… Nous avons les moyens de faire le nettoyage de la Route, il faut l’Accomplir. ^^ Haut les Coeurs !

A bientôt,
Philippe

16. Le dimanche 26 mars 2017, 10h07 par linus

Bonjour Philippe,

Oui, la Valeur Démontrée a une justification Métaphysique...

Tu dis: "Sinon cette possibilité a beau être là, elle reste en germe et c’est, en pratique, comme si elle n’y était pas." Je rajouretais quand même que Pratiquement, en Dieu, ce n'est pas comme si elle n'était pas, car tout Potentiel Reçu par un Etre Humain et non exploité par lui pour diverses raisons, revient à du Gaspillage, dont nous sommes, je pense, un jour ou l'autre, Redevable... car ce qui est Donné, et, donc, forcément Reçu, doit être Redonné, sinon les blocages s'installent...

Bonne journée

Linus

17. Le jeudi 20 avril 2017, 09h44 par Office

Bonjour,

'' Comme cette tasse, vous êtes rempli de vos propres opinions et spéculations. Comment pourrais-je vous montrer le Zen sans que vous ayez auparavant vidé votre tasse ? ''

Dans la cérémonie du thé, il y a un hôte et un invité, comme une tasse de thé, il y a un contenant et un contenu, non-séparé lors de leur rencontre.

J'en comprends que l'on ne peut pas gouter un nouveau thé... si notre tasse est déjà pleine de nos certitudes.
C'est un peu comme le proverbe:
"les chiens aboient... et la caravane passe".

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet