145 lectures

OPÉRATIONS CONCRÈTES AVEC L'INVISIBLE.

La prière est certainement la Clef opérative fondamentale. Avant d’essayer de joindre l’invisible, qu’on appellera « Dieu », il y a une multiplicité de compartiments qui peuvent entrer en action.

Pour parler à une Puissance magique, il faut voir vous-même, dans le Blason des correspondances naturelles, quelle est votre dominante dans les quatre Eléments : est-ce la Terre, l’Eau, l’Air, le Feu ? Voyez au plan des trois Règnes, Minéral, quel peut être votre Végétal… votre Animal… ?

Il faut savoir les nommer, leur parler, savoir quels parfums, quelles couleurs, quels sons ils préfèrent, ceci par méditation, et ils vous le diront à un certain degré de l’intériorisation…

Un jour, vous vous trouvez devant une source, une rivière, un ruisseau, un endroit de l’océan précis, car l’océan est vaste, et vous vous direz : « Dans cette crique, dans ce port, sur ce gazon, devant cette cascade, j’ai une émotion particulière ».

Ceci nous conduit au paganisme : on peut dire également pour classer les choses, que, ne parlant que du Christianisme – sans parler du Judaïsme ou de l’Islam, qui sont des religions monothéistes –, vous avez l’apparition du mot « païen ». Le mot « païen », de paganus, qui veut dire « paysan », c’est tout de même reconnaître, par cette étymologie, une sorte de religion naturelle, innée, chez ceux que l’on a appelé « les païens ».

Il faut aussi rectifier cette erreur de certains, qui mettent tout dans le même sac, au plan paganisme. Le paganisme, étant la religion naturelle, sous-entend une philosophie avant de passer à la pratique, et ça n’a rien à voir avec ce que l’on a voulu qui soit païen, alors que c’est tout aussi bien chrétien, islamique et judaïque. A partir de l’obscurantisme et de la foi incanalisée, des prodiges vampiristes peuvent se produire.

Les Druides eux-mêmes, qui étaient des païens, mais métaphysiciens, ainsi que les cultes anciens qui ont précédé le Christianisme...

Etc. …

Commentaires

1. Le dimanche 1 octobre 2017, 16h08 par Office

Bonjour,

"ça n’a rien à voir "
Oui, tu as raison. Merci.

Geis: "Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide".
Les majuscules ne s'entendent pas à l'oral, la "bouche" est action et les oreilles en tant que récepteurs pourraient être considérées comme passives, mais s'arrêter à ce que l'on voit par nos sens habituels, c'est un peu comme être sourd, parce que pour pouvoir "parler", je crois qu'au préalable, la condition est d'entendre.

Bonne journée

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet