324 lectures

LA SAINT MICHEL.

Le 29 septembre. LA SAINT MICHEL. Mickaël, correspondant cabalistiquement au dimanche, fête de la lumière par excellence.

C’est l’Archange porteur de Lumière, mais dans le sens ascensionnel, opposé justement à la partie négative d’une lumière qui chute et qui se perd dans les sables de l’infini, pour parler par image et c’est, par conséquent, la victoire de la Lumière sur les ténèbres.

On peut dire, dans la symbolique, que c’est aussi celle de Saint Georges sur le dragon et par conséquent, comme telle, il s’agit par la Saint Michel d’une fête de la Lumière Spirituelle, opposée peut-être à celle qu’on appellera physique…

… par conséquent le porteur de Lumière, ici, est un signe + (plus) qui va des ténèbres vers la Lumière et non pas un signe - (moins) qui est le cas de l’autre.

On peut dire également que ça sous-entend le mot Christ puisqu’il est Lumière et, pour nous, c’est tout le ressort de l’évolution : faire jaillir la Lumière du fond des ténèbres pour qu’elle n’y reste pas prisonnière, qu’elle se multiplie et qu’elle soit Sauvée...

... puisque c’est la Lumière Spirituelle, c’est également, tout aussi bien, l’Égrégore des Ressuscités qui sont Ressuscités en Lumière avec la meilleure part d’eux-mêmes, laissant ici-bas la négative, les ténèbres, les défauts.

Par conséquent, on ne monte au Ciel de la Lumière qu’avec nos Vertus, étant donnée l’épaisseur lourde de l’inverse, le négatif de la Vertu étant le défaut.

On ascensionne avec nos Vertus et on laisse ici nos défauts.

Ainsi, si les défauts sont trop importants et le siège des Vertus trop réduit, par un manque d’objectivité dans l’incarnation où les deux étaient ensemble, on héritera d’une petite lumière et elle aura toutes les peines, par sa petitesse et l’épaisseur des ténèbres ou de nos défauts, de s’en dégager… ce n’est même pas scientifique, c’est logique !

Par contre, si on a résorbé au maximum nos défauts et que cette Lumière a grandi, nous irons dans un siège Humain de Claire Lumière et plus rapidement, étant donné que celle-ci ne reste pas prisonnière très longtemps du siège de nos défauts qui, eux, sont réduits.

C’est encore là, par une méditation sur la Saint Michel, la même pensée sur la Vie, la Mort, la Survie conditionnelle et les raisons, en cette incarnation, de le savoir, pour légitimement jouer notre carte et réussir notre Éternité.

Jacques Breyer.

Commentaires

1. Le mercredi 3 octobre 2018, 12h09 par keji777

Bonjour Linus,

Très intéressante cette Histoire Esotérique de la Saint-Michel.
Comme cette date n'a pas été choisie au hasard, je suppose que d'un point de vue Pratique, cette période doit être favorable pour le Travail.

Bonne journée!

2. Le vendredi 5 octobre 2018, 11h35 par Office

Bonjour keji777,

Merci pour la "date".
C'est la saison des vendanges.

Il semble que la Balance soit le 7e signe, succédant à la Vierge (et à l'Assomption),le dimanche indiqué par Linus, je ne sais pas si c'est le 7e jour ou le premier, mais je crois que le combat de saint Michel est écrit en Ap.12.7.

Bonne journée

3. Le samedi 6 octobre 2018, 13h03 par keji777

D'accord! Lors des vendanges un tri des grappes est effectué. Par analogie, ce pourrait être le tri entre les Ténèbres et la Lumière qui est victorieuse lors de la Saint - Michel.

Merci pour cette réponse linus.

Bonne journée

4. Le lundi 12 novembre 2018, 17h07 par Office

Bonjour,

Jacques Breyer:
"... qui sont Ressuscités en Lumière..."

je crois qu'il y a autant de jours de la saint-Michel jusqu'à la Toussaint, et de cette fête de tous les Saints ("Vertus") jusqu'à la sainte-Barbe.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet